Les indemnités kilométriques à vélo : tout ce qu’il faut savoir

0

Depuis juillet 2015, les employeurs ont la possibilité de prendre en charge tout ou partie des frais de déplacement à vélo des salariés entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail. L’employeur paye donc une indemnité kilométrique vélo (IKV) et bénéficie de réductions fiscales en contrepartie. Comment profiter des indemnités kilométriques vélo ? Et quels en sont les bénéfices ?

1. TUTO : Comment en profiter ?
2. Quels sont les avantages ?

 

 1. TUTO : Comment en profiter ?

Pour bénéficier de l’indemnité, il faut être salarié dans le secteur privé et appartenir à une entreprise qui a décidé de l’instaurer. Il faut aussi, bien évidemment, se rendre à son travail (ou jusqu’à une station de transports en commun) à vélo, quel que soit son type, classique ou électrique. Pour les salariés du public, il faudra attendre un décret d’application qui doit paraître au journal officiel.

Conditions de mise en place

Pour profiter de l’IKV, il faut que votre entreprise l’ait mise en place, soit par accord avec les représentants des organisations syndicales de l’entreprise, soit par décision unilatérale de l’employeur après consultation du comité d’entreprise (ou des délégués du personnel, s’il y en a). S’il n’y a pas de délégué, le salarié peut très bien s’adresser directement à son employeur.

Cumuler les types de transports

L’IKV n’est pas cumulable à un remboursement de l’abonnement transports collectifs, à moins qu’il ne s’agisse de trajets complémentaires (si vous utilisez le vélo + le train pour aller travailler, par exemple).

Le trajet pris en compte est le plus court entre votre résidence ou votre lieu de travail et la gare ou la station de transport collectif.

Les exceptions

Seuls les salariés d’une entreprise soumise à l’impôt sur les sociétés peuvent bénéficier de cette indemnité. Donc, si vous êtes commerçant, artisan, en profession libérale ou en auto-entreprise, votre profession étant soumise à l’impôt sur le revenu, vous ne pourrez malheureusement pas profiter de l’IKV.

2. Quels sont les avantages ?

La mise en place de l’indemnité kilométrique vélo est une mesure qui arrange tout le monde : le salarié, l’employeur et l’Etat !

Économiques

Pour commencer, l’IKV est avantageuse sur le plan économique. En effet, elle est exonérée d’impôt sur le revenu (pour le salarié) et de charges sociales (pour l’employeur) à hauteur de 200 euros par an.

De plus, pour le salarié, aller travailler à vélo revient nettement mois cher que prendre sa voiture. Pour exemple, si vous devez faire 10 kilomètres par jour pour vous rendre sur votre lieu de travail, prendre votre vélo vous fera économiser environ 2 000 euros par an, ce qui divise le coût par 10.

Sur la santé

   Les bénéfices sont également importants pour la santé, la pratique du vélo pour se rendre à son travail permettant d’augmenter le nombre de personnes s’adonnant à une activité physique et donc de réduire les risques de maladies. En effet, pratiquer une demi-heure de vélo par jour diminue les risques cardio-vasculaires tout en aidant à la perte de poids et à une meilleure respiration.

Les cyclistes gagnent aussi en bien-être, le temps de trajet à vélo étant bien moins long qu’en transport en commun ou en voiture (bouchons), ce qui évite le stress et améliore la qualité de vie.

Ecologiques

Un autre avantage de L’IKV est qu’elle incite les salariés à délaisser leurs voitures pour un mode de transport beaucoup plus écologique et ce n’est que comme cela que l’on pourra réduire notre impact sur l’environnement. De plus, le vélo est un mode de transport sans bruit, ni odeur. Enfin, dans les villes comme Paris, où les pics de pollution reviennent de plus en plus souvent, il est urgent de mettre en place des façons de se déplacer écologiques.

Sur l’entreprise

L’entreprise gagne également à ce que ses employés viennent travailler à vélo. Il semblerait en effet qu’ils soient ainsi moins souvent malades et beaucoup moins stressés en arrivant. De plus, plus les salariés viennent à vélo et moins il y a besoin de places de parking, une voiture prenant la place de 6 vélos environ.

Conclusion

Si vous êtes écoresponsable, que vous souhaitez garder la forme et que vous aimeriez arriver moins tendu au travail, l’IKV peut donc être pour vous un argument supplémentaire. En effet, si elle n’est pas conçue pour vous rendre beaucoup plus riche, elle pourra au moins vous permettre d’entretenir votre vélo ou d’en acquérir un nouveau, si besoin est.

Et pour encore plus d’économies pensez un jeter un coup d’oeil aux offres en cours chez nos marchands spécialisés en cyclisme : Alltricks, Probikeshop ou encore Bikester.

Partager

Poster un commentaire